Du contact au sans contact – Comment les lecteurs d’empreintes digitales se sont adaptés à un monde sans contact

Boon Edam Blog | Septembre 2020

De la reconnaissance vocale à la reconnaissance faciale, vous n’avez pas besoin de chercher bien loin pour voir comment les progrès dans le domaine de la biométrie ont façonné notre approche de la sécurité depuis maintenant quelques années. Cantonnés depuis longtemps au domaine de la science-fiction ou réservés exclusivement aux personnes ou aux entreprises les plus aisées, les progrès technologiques ont permis à la plupart des systèmes de sécurité biométrique d’être beaucoup plus abordables et surtout plus sûrs pour de nombreuses entreprises et institutions.

Toutefois, avec les changements auxquels nous devons faire face actuellement, notamment en ce qui concerne le besoin de distanciation sociale entre autres, les systèmes de sécurité biométrique doivent se conformer et s’adapter, et l’un des domaines qui relève le défi d’un avenir sans contact est celui des lecteurs d’empreintes digitales.

Qu’est-ce qu’un lecteur biométrique d’empreintes digitales?

Un lecteur biométrique d’empreintes digitales est un système d’autorisation qui permet de scanner et d’enregistrer une copie unique de l’empreinte digitale d’un individu. Ensuite, cette impression sera comparée avec les entrées de données stockées des utilisateur autorisés ; et si l’empreinte correspond, le système va accorder l’accès à l’utilisateur. 

Quand nous pensons aux types de lecteurs biométriques d’empreintes digitales, beaucoup d’entre nous pense immédiatement aux téléphones portables, et cela pour une bonne raison. Mertactor estime qu’actuellement 41% des utilisaeurs de smartphones utilisent une autorisation biométrique pour accéder aux données de leurs téléphones telle que le lecteur d’empreintes digitales qui est l’option biométrique la plus choisie. Mercator pense que le nombre d’utilisateurs pourrait passer à 66% d’ici 2024.

En dehors de la sécurité mobile, les lecteurs d'empreintes digitales biométriques sont le plus souvent accessibles dans les domaines de la sécurité physique, où ils sont utilisés pour permettre ou empêcher l'accès aux zones spécifiques d'un bâtiment. Des portes tournantes aux couloirs de contrôle d’accès rapides, les entreprises ont désormais la possibilité d'améliorer la sécurité de leurs bâtiments grâce à l'ajout de lecteurs d'empreintes digitales biométriques.  

Comment fonctionne le lecteur d’empreintes digitales?

Bien que les entreprises aient la liberté de choisir l'entrée de sécurité la plus adaptée à leur bâtiment, il y a aussi le choix du type de lecteur d'empreintes digitales à intégrer. Les lecteurs d'empreintes digitales sont le plus souvent divisés en trois catégories, qui comprennent:

Les lecteurs d’empreintes digitales optiques

C’est la première et la plus ancienne méthode pour enregistrer une empreinte digitale, en effet, les lecteurs optiques fonctionnent en enregistrant une photo de l'empreinte digitale de l'utilisateur, puis en comparant cette impression avec celles qui sont stockées dans la base de données.

Alors que les appareils photo utilisés pour enregistrer l'empreinte digitale fournissent des images beaucoup plus nettes qu’avec votre téléphone portable ou votre appareil photo numérique reflex, le fait que le scanner se fie à une photo signifie que l'image peut facilement être modifiée, et donc que tromper le système pourrait s'avérer possible avec la bonne photographie. De ce fait, les lecteurs d'empreintes digitales optiques sont très peu utilisés de nos jours.

Les lecteurs d'empreintes digitales capacitifs

Le lecteur d'empreintes digitales capacitif a été conçu dans l’optique d’améliorer le niveau de sécurité des entreprises. À l'aide d'un condensateur, le lecteur est capable de stocker une petite charge électronique qui est modifiée une fois que l'utilisateur place son empreinte digitale sur le capteur.

Lorsque cela se produit, les modifications sont stockées sous forme d'une petite partie de données numériques, qui constitue la base de votre empreinte digitale électronique. Ces données sont ensuite analysées et comparées dans le système; s'il y a une correspondance, l'utilisateur pourra accéder au bâtiment.

Aujourd’hui, les lecteurs capacitifs sont peut-être la forme la plus courante de lecteurs d'empreintes digitales sur le marché, ce qui est en grande partie dû à leur facilité d’utilisation, et aussi parce qu'ils sont très difficiles à duper, car le condensateur est capable de détecter même le plus petit changement sur le capteur.

Les lecteurs d'empreintes digitales à ultrasons

Les lecteurs d’empreintes digitales à ultrasons sont le plus souvent utilisés pour les smartphones, mais ils restent aussi présents dans les options de sécurité physique, et fonctionnent grâce à des impulsions ultrasoniques. Une fois que le doigt est posé sur le lecteur, une impulsion continue est envoyée, dont une partie est absorbée par le capteur.

Tout comme la charge que l’on peut trouver dans un lecteur capacitif, l'impulsion du lecteur à ultrasons sera légèrement différente selon l'utilisateur. Cette impulsion est ensuite contrôlée par rapport à la base de données.

Le seul avantage des lecteurs d'empreintes digitales à ultrasons par rapport aux lecteurs capacitifs est qu’ils peuvent scanner pendant une plus longue période, en ajustant la longueur de l'impulsion. Un scan plus long sera forcément plus détaillé, ce qui signifie que les lecteurs à ultrasons sont généralement plus fiables et sûrs que les lecteurs capacitifs.

Focus Area_Segments_Data Center_Image Gallery_01_2880 x 1620px

Présentation des lecteurs d'empreintes digitales sans contact

Bien que ces trois types de lecteurs d'empreintes digitales offrent un certain nombre de différences, ils possèdent tous un point commun, dans le sens où l'utilisateur presse physiquement son doigt sur un lecteur ou un scanner.

Compte tenu de l'importance de la distanciation sociale, le fait d'avoir un point d'accès où plusieurs membres du personnel sont obligés de toucher un même objet pour pouvoir entrer et sortir des zones d'un bâtiment, les gestionnaires ont donc la tâche difficile de faire respecter les règles d’hygiène, tout en assurant la sécurité du personnel et des visiteurs.

Pour lutter contre cela, l’entrée sans contact physique est considérée comme la meilleure des options, notamment parce que grâce à une solution d’accès de ce type il n’y aura plus besoin de contact physique pour autoriser l'accès à un bâtiment. Les options sans contact existent depuis longtemps maintenant ; toutefois, la difficulté sera de trouver des options de sécurité adaptées qui s’équilibreront parfaitement avec les options sans contact.

Par exemple, l'entrée sans contact traditionnelle se caractérise par une porte battante munie de capteurs à main pour une entrée automatique. Bien que cette méthode fonctionne pour créer un environnement sans contact, elle laisse le bâtiment vulnérable face aux tentatives de talonnage ou de passage en fraude par des utilisateurs non-autorisés.

Les portes automatiques sont également une caractéristique commune des bâtiments, fonctionnant grâce à une temporisation prédéterminée pour éviter que la porte ne se referme sur un utilisateur. Bien que des capteurs de sécurité garantissent sa réouverture si quelqu'un se trouve dans son passage, c'est aussi cette vulnérabilité qui peut amener des utilisateurs non autorisés à entrer dans le bâtiment.

Les avantages des lecteurs d'empreintes digitales sans contact

La solution consiste à combiner des entrées sans contact avec des niveaux de sécurité élevés, c’est ce que Boon Edam UK est fière de défendre grâce à notre partenariat avec Idemia et à son lecteur d'empreintes digitales sans contact unique, le MorphoWave Compact.

Le MorphoWave Compact, qui utilise les technologies de sécurité les plus avancées, permet aux utilisateurs d'accéder à un bâtiment grâce au lecteur d’empreintes digitales d'un simple geste de la main. Lors de la vérification d’identification, le scanner sans contact scanne quatre doigts simultanément, tout en fabricant une image 3D en moins d'une seconde afin de déterminer si le scan correspond à un utilisateur connu par la base de données.

Outre leur rapidité et leur efficacité, les lecteurs d’empreintes digitales sans contact comme le MorphoWave Compact qui permet de réduire sa consommation d'énergie, offrent une expérience utilisateur améliorée tout en réduisant un maximum les risques d'infection et de contamination croisée dû à l'utilisation de la détection sans contact.

Les lecteurs d’empreintes digitales sans contact pour votre entreprise

Pour obtenir des informations supplémentaires concernant nos entrées de sécurité et sur la manière dont il faut les intégrer aux lecteurs d’empreintes digitales sans contact, vous pouvez télécharger notre dernière brochure Solutions sans contact. Sinon, vous pouvez nous contacter dès maintenant pour plus d'informations.

Tandi Rowe